Vous êtes ici: Actualites

News

ARGUMENTS EN FAVEUR DE L'UTILISATION DE DISPOSITIFS DE FIXATION SERTIS STRUCTURELS DANS L'INDUSTRIE AUTOMOBILE


Les techniques de conception et de construction de véhicules se sont considérablement améliorées depuis

que faire plus léger est devenu le « must » dans l'industrie automobile. Quoique les avancées
technologiques enregistrées aient abouti à la mise au point d'intéressantes solutions, elles ont aussi été à
l'origine d'un ensemble de problèmes particuliers. L'utilisation toujours accrue de l'aluminum dans la
fabrication de véhicules en est un exemple concret. En effet, malgré son indéniable rôle dans
l'amélioration de la performance énergétique et l'agilité des véhicules, l'aluminium pose un certain
nombre de défis en matière de conception des joints. Les leçons tirées de l'utilisation de dispositifs de
fixation sur les carrosseries en acier ne s'appliquent pas aux nouveaux joints en aluminium étant donné
que ce dernier se comporte différemment de l'acier. Par conséquent, il devient nécessaire de repenser
même les techniques communément utilisées - la soudure, par exemple. Heureusement, il existe des
technologies éprouvées qui peuvent remplacer, voire améliorer les pratiques devenues incompatibles.
 
Dispositifs de fixation sertis structurels. Depuis des décenies, ils sont utilisés dans de nombreux joints
critiques. C'est le cas dans l'aéronautique où ils sont largement utilisés, ce qui témoigne de leur fiabilité.
La disponibilité de diverses formes d'acier carboné, d'aluminum, et d'acier inoxydable fait des dispositifs
de fixation sertis une option viable utilisable pour joindre une gamme variée de matériaux, y compris
l'aluminium. L'installation de dispositifs de fixation sertis ne nécessite pas la formation approfondie
nécessaire pour d'autres technologies de fixation ; en outre, leurs sous-composants intégrés éliminent le
« grincement et les vibrations » causés par d'autres types de dispositifs de fixation.